Eté vs hiver

Retour sur une semaine à Montpellier, où, comme à chaque séjour là-bas, on pouvait être sûr de subir toutes les conditions climatiques. (NB : déluge, tempête, mistral, cagnard)

Au détour des randos, ce qui frappe surtout entre l’été et l’hiver, c’est l’eau. Complètement absente l’été, je m’étais même demandée à quoi pouvaient bien servir tous ces lits rocailleux. Ainsi, quelle ne fut pas ma stupeur de voir le GR poursuivi submergé, et le pont du même GR au tiers détruit par l’eau tumultueuse !


Les Matelles


Les Matelles : par 10°C, même l’eau turquoise ne vous appelle pas à la baignade.


Cirque de l’Infernet, St Guilhem-du-désert : le mistral ininterrompu.


L’Hérault : une rivière sur laquelle on peut tout juste faire du kayak en été.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s