Sévérac-le-Château

Ça y est, le secret si longtemps gardé du paradis perdu [situé en Aveyron] réservé stricto sensu au cercle familial, a été partagé avec un « étranger » !

Je me demande comment ma mère l’a partagé avec mon père la première fois. Lui avait-elle parlé maintes fois de son village et de sa région avant de l’y emmener ?
Le vendredi 29 août 2011, à 15h, Nicolas O. posait le pied sur la planète Sévérac-le-Château. Ce geste anodin allait sceller son destin pour le restant de ses jours.

En effet, intégré de la façon la plus intime à la famille Jarrousse-Savary, il est obligé de trouver ce lieu charmant, agréable, beau, pittoresque, ces spécialités délicieuses et savoureuses.

Plus sérieusement, j’espère que ce village, où mes parents ont élu domicile, lui plait, même si, bien évidemment, il ne peut pas lui plaire comme à moi qui y ai les souvenirs de mes plus belles vacances.

Merci d’avoir montré de l’intérêt pour cette région sans prétention !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s