En passant par Igny avec mes sabots

Dondaine, avec mes sabot oh oh, avec mes sabots !

Pour aller bosser, je prends le train à Igny, et mon trajet pour m’y rendre durant 25 minutes me permet de profiter, du moins au printemps et en été, de ces belles maisons et jolis jardins de banlieue.

Les baies envahissent le grillage

Les baies envahissent le quai

Ainsi que les voies

On pourrait se croire au paradis

La jolie vallée de la Bièvre

A deux pas de la gare, la forêt vierge

Très bientôt, il n'y aura plus de pylones : tout sera enterré !

Sur le plateau de Saclay, la cueillette de Viltain (à Jouy-en-Josas), au programme cette fois-ci : framboises, fraises Mara des bois et tomates cerises.

Publicités

Une réflexion sur “En passant par Igny avec mes sabots

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s