Ailleurs ça ne choque pas

Quand je tiens à certains objets, grigris ou décos kitsches, je me dis qu’au lieu de les poser, comme ça pour que les autres essaient de les oublier, il faudrait faire l’inverse.

Les utiliser, avec toutes leurs couleurs et formes. C’est ce que j’ai pensé, absorbée par la contemplation des petites poupées d’Amérique centrale à qui l’on doit confier ses peines le soir avant de se coucher.

Du coup, je me suis mise à l’abstraction plutôt que barbouiller les murs immaculés de l’appartement et le regretter après…

La conclusion c’est qu’il ne faut pas rester sur ses a priori décoratifs : allez hop ! Je saute dans la couleur un instant et délaisse mon amour du gris taupe et des rayures fines !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s