Cupcakes délirants

Je me suis bien amusée pour fêter le départ en congé maternité d’une collègue.

Tout n’a pas été comme je le voulais mais tout est bien qui finit bien.

J’ai d’abord cuit deux fournées de cupcakes : les uns au cacao, les autres au citron et gingembre.

Pour le glaçage décoratif, je voulais faire de la pâte à sucre. Alléchée par les résultats sensationnels de ce mélange je me suis lancée mais pas pour longtemps. Impossible de faire fondre la guimauve, tâche préalable à tout mélange avec le sucre glace. J’en ai déduit que la sucrerie n’était pas assez chimico-industrielle (guimauve Auzier-Chabernac de Saint-Gély-du-Fesc s’il vous plait !) mais plus objectivement : j’ai lamentablement raté ce premier essai.

Pas trop échaudée sur le moment, j’ai choisi de suivre la recette à la lettre concernant le glaçage décoratif desdits cupcakes. Un glaçage à la framboise sur le cupcake chocolat, un glaçage beurre citron pour l’autre.

Seulement, le coulis de framboise était trop coulant. Et il m’en est restée plus de la moitié sur les bras. Avec quoi j’ai fait un petite confiture. Mais à ce moment-là j’étais plutôt énervée.

Ainsi, suite des aventures, le soir suivant j’ai fabriqué des « chapeaux » de chocolat pour cacher la misère, que j’ai juchés sur les gâteaux avec de la confiture en guise de colle. Et c’est ainsi que je me suis amusée à faire d’autres formes avec du simple chocolat à pâtisser fondu.

Publicités

5 réflexions sur “Cupcakes délirants

  1. vethsha dit :

    J’adore les propos de la chef exigeante avec elle-même : « lamentablement raté », « cacher la misère »… huhu
    Un vrai cuistot n’est jamais satisfait pour tendre vers la perfection 😉

    En tout cas, ils m’ont plu tant à l’oeil qu’à la bouche !

  2. Serendipity812 dit :

    Auzier Chabernac, j’adore ! Je n’ai jamais eu l’idée de faire de la pâte à sucre avec leur guimauve mais j’avais déjà remarqué qu’elle ne se comporte pas au barbecue de la même manière que les chamallows industriels…

    • Julie dit :

      oui j’ai justement testé récemment les guimauves maison en brochettes sur le feu et ce n’est pas du tout le même effet qu’avec les industriels !!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s