Goûts étrangers

Quand je prépare un plat français ou semi-français, ce n’est pas le même type  de cuisine que pour un plat asiatique.

Pour l’un je vais rester très classique, me référer à ce que je connais déjà, je fais de la cuisine basique, familiale, faite de souvenirs d’enfance.  Pour l’autre, c’est le monde des possibles. Après avoir testé deux ou trois recettes asiatiques, je vais au plus simple et au plus rapide, sans chercher raffinement et excellence.

Équilibrer entre le sucré et le salé tout en conservant le goût des ingrédients de base, n’est pas facile mais mon goût n’est pas assez subtile et le résultat me suffit.

Je ne prends pas le temps ni la peine d’acheter beaucoup d’ingrédients frais. Le côté pratique de la boîte de lait de coco, du gingembre en poudre et du tabasco en guise de piment, me contente, j’ai un peu honte de l’avouer.

Ils accompagnent les champignons séchés, les nouilles de riz ou le riz, le chou chinois (qui se conserve très bien). C’est la grande flemme de faire des courses !

Publicités

Une réflexion sur “Goûts étrangers

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s