Eclairs au chocolat, le grand classique !

Après moults efforts, avec ma sœur Chloé, nous y sommes parvenu et avons réalisé des éclairs au chocolat. Par la même occasion, nous avons percé le mystère de la pâte à choux !

Cependant nous avons … galéré, notamment pour mettre la crème pâtissière sans douille spéciale (eh oui les pâtissiers ont à leur disposition une espèce de douille-seringue) à l’intérieur de l’éclair.

Ce que nous avons découvert et qui n’est écrit dans aucun livre de cuisine en notre possession (c’est une honte mesdames et messieurs ! Une honte !) :

– Une fois que le beurre et l’eau ont bouilli et que la farine a été ajoutée d’un coup et incorporée : l’important n’est pas d’ajouter les œufs un par un mais de les battre ensemble d’abord et d’ajouter ce mélange petit à petit dans le mélange eau-beurre-farine cuit et asséché dans la casserole…
On doit alors obtenir une pâte presque crémeuse, lisse et brillante !

– Et l’autre mystère, c’est de percer le secret de son four (ça, c’est le plus difficile). Et ce n’est pas encore gagné de mon côté.

L’astuce qu’on a trouvée pour réaliser le glaçage sans fondant et sans sirop de glucose : on fait fondre le chocolat pâtissier et on rajoute un peu de beurre puis un peu de lait jusqu’à ce que ça puisse se tartiner facilement. Certes, ça ne brille pas et ça n’apporte pas la touche sucrée qu’on apprécie tant, mais au moins ça peaufine l’éclair !

Publicités

5 réflexions sur “Eclairs au chocolat, le grand classique !

  1. Chloé dit :

    L’autre secret, c’est d’avoir des bras bien musclés parce que c’est sportif comme recette, mais le résultat en vaut largement la peine!!

  2. vethsha dit :

    Hahaha, c’est la touillette de la pâte à choux dans la casserole qui demande du muscle ? J’avoue que je rate souvent mes pâtes quand ça demande trop d’effort 😛
    Genre « Pétrir 1/4 d’heure » à la main… outch

    Ils sont superbes en tout cas ces éclairs !

    • Julie dit :

      C’est vrai qu’il faut un peu de patience et pour la pâte à choux et pour la crème pâtissière !
      Le pétrissage, ça, ça donne chaud ! D’ailleurs je ne réussie jamais mes pâtes levées quand je fais à la main … Pareil, je n’ai pas assez de motivation dans l’effort !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s