Mannele, les bons gros hommes de la Saint-Nicolas

Bon et gros, ces adjectifs sont parfaits pour qualifier mes mannele : je les ai un peu oubliés lorsqu’ils levaient (sans parler des pépites que j’ai ajoutées dans la pâte tiède à la fin de la première levée et qui ont fondu au pétrissage, donnant des mannele au chocolat), et ils sont divins, quand même !

Mannele

Mannele

Publicités

3 réflexions sur “Mannele, les bons gros hommes de la Saint-Nicolas

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s