Féminisme ou objectivité ?

Souvent je me demande si mes réactions contre le machisme relèvent du féminisme ou de l’objectivité.

Je m’explique. Quand je vois, chaque jour sans exception, tous les symptômes du gouffre qui sépare les femmes des hommes, je me scandalise. Comment peut-on laisser faire ces injustices ?
Ces injures ? Ces soumissions diverses ?

Est-ce que je m’insurge alors contre un fait établi (c’est-à-dire un système de domination masculine comme l’explique Bourdieu) ou contre le dominant (et fais preuve de féminisme, au sens de lutte pour l’égalité homme-femme) ?

Une femme qui se dresse contre l’oppression masculine et la pression qu’elle subit en tant que femme vis-à-vis de la société est tout de suite perçue comme l’hystérique de service ou l’idéaliste du coin, elle est catégorisée pour mieux la mettre de côté.
Alors c’est l’image du serpent qui se mord la queue car nous en sommes réduites à nous taire, à rester en retrait, à nous faire petites, exactement ce que notre belle société machiste cherche à faire des femmes : timides, précieuses, frivoles, fragiles, douces et bla et bla et bla.

Allez, avouez que vous me trouvez hystérique ? Comme quand j’essaie d’expliquer aux gens que je ne comprends pas qu’on puisse vouloir des enfants ou que le mot « vagin » nous parait vilain parce qu’il est gravement connoté par l’accumulation d’horreurs attribuées à son propos depuis des siècles de culture judéo-chrétienne, et non pas parce que ces syllabes sont « moches », çe qui ne veut rien dire du point de vue de l’objectivité…

Ô rage ô désespoir

A lire à tout prix pour ne pas mourir idiot(e) :
Mona Cholet, Beauté fatale
Pierre Bourdieu, La domination masculine

Publicités

2 réflexions sur “Féminisme ou objectivité ?

  1. vethsha dit :

    J’approuve la réflexion !

    Je pense qu’il est plus facile de déterminer si tu es objective ou féministe en remplaçant le mot « égalité » par « égalité de traitement ».

    L’égalité tout court reste une notion vague… Les détracteurs s’en régalent par exemple avec l’argument de l’anti-naturel : l’homme est par nature plus fort, la domination est dans ses gènes blabla… Avec cet argument, on peut tout remettre en question : droit des femmes, des homosexuels, des enfants…

    La notion d’égalité de traitement remet en contexte : les Hommes naissent et demeurent libres et égaux en droits dans notre société actuelle. Point barre. Il n’existe aucun argument valable contre ça. Dans ce cas tu es objective.

    Les gens qui te (nous) trouvent hystérique(s) sont les mêmes qui vont te trouver parano si tu t’indignes contre le système financier, anarchiste si tu t’insurges contre le système politique…

    C’est le jugement péremptoire de personnes qui ne veulent surtout pas être dérangés… l’indignation est anxiogène, c’est plus confortable avec des oeillères.
    Hystérique, c’est le mot qui clôt le débat, n’en parlons plus, tout va bien.

    Beauté fatale l’explique très bien : on endort la population,on l’occupe pour qu’elle n’ait pas à trop réfléchir. Si le bouquin parle en particulier de la domination de la femme, la réflexion vaut également pour la domination de l’Humain en général.

    Merci pour ce post que j’aime autant que tes recettes 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s