L’appel de la mer

P9090021

Envie depuis très très longtemps de manger des encornets farcis à la sétoise, recette que j’avais goûtée dans un restaurant l’année dernière (il y a si longtemps ! Vacances, comme vous me manquez !), pas bien loin de Béziers.

J’ai réalisé une recette de marmiton (ici) car malheureusement je n’ai pas de recette de grand-mère sétoise dans la famille… C’était bon mais je n’aurais peut-être pas dû oublier la rouille, à mélanger à la sauce tomate. C’était un peu fade du coup.

Résultat : j’ai bien fait de choisir la pâtisserie plutôt que la cuisine !

Publicités

5 réflexions sur “L’appel de la mer

  1. vethsha dit :

    Huuuum ! Dommage pour la rouille, c’est effectivement l’aïl qui relève les saveurs de ce plat.

    Dans le même genre, si tu aimes les recettes de la région, je te conseille la rouille de seiche à la Sétoise ! Un pur délice de la mer 🙂

  2. vethsha dit :

    Hello 🙂

    Alors la recette :

    Rouille de seiche à la Sétoise (pour 2 personnes)

    – Environ 500 gr de seiches vidées, nettoyées (par le poissonnier)
    – 1 oignon
    – 1 petite gousse d’ail dégermée
    – 1 grosse pincée de thym
    – 2/3 tomates
    – 1 càs de concentré de tomates
    – Du vin blanc sec (je dose à l’oeil, genre un petit verre et je m’en sers un en cuisinant ^^)
    – Huile d’olive
    – Sel et poivre

    Pour l’aïoli
    – 1 jaune d’oeuf à t° ambiante
    – 3 gousses d’ail dégermées (plus ou moins selon goût : une seule pour un aïoli très léger et jusqu’à 6 pour les « fadas »)
    – Huile d’olive
    – 1 càc de vinaigre ou de jus de citron
    – Sel et poivre

    –> Couper les seiches en morceaux moyens (plus gros qu’une bouchée, car ça réduit à la cuisson). Bien rincer à l’eau et sécher. Réserver.
    –> Préparer l’aïoli : écraser les gousses d’ail, ajouter le jaune d’oeuf et monter en mayonnaise avec l’huile d’olive. Ajouter le vinaigre, sel et poivre et réserver. (j’en fais un gros bol environ)
    –> Faire revenir les morceaux de seiche dans une sauteuse avec un peu d’huile d’olive (feu vif) 2 min , ajouter l’oignon et l’ail émincés. Faire revenir 5 min.
    –> Ajouter le vin blanc, les tomates coupées en petits dés, le concentré de tomates. Saler et poivrer. Laisser mijoter une vingtaine de minutes à feu doux. (Ajouter un tout petit peu d’eau si la sauce réduit trop vite, les seiches doivent rester tendres)
    –> Hors du feu, ajouter une partie de l’aïoli (doser selon le goût, moi j’en mets un max !), bien mélanger pour une sauce onctueuse.
    –> Servir immédiatement avec du riz et du pain grillé (avec le reste de l’aïoli).
    –> La rouille de seiche peut se réchauffer, mais ne doit jamais bouillir : sinon le jaune de l’aïoli coagule et endommage la consistance de la sauce !
    –> Bon appétit 🙂

    Sinon, pour les bons coins vers Montpellier (du – au + cher) :
    – In vino veritas : http://goo.gl/TMKxkC (bar à vin au centre ville, cuisine du sud classique)
    – Chez Fabrice à Aniane (34150) : http://goo.gl/eU3d1Q (Cuisine du sud classique mais efficace !)
    – La compagnie des comptoirs : http://goo.gl/WZgfkM (La côte de taureau est une tuerie ! Les associations de saveurs peuvent être étonnantes mais toujours réussies. C’est mon resto « un peu cher » préféré)
    – Le jardin des sens : http://goo.gl/cKz0tw (J’adorerais y aller, mais je n’ai pas encore eu l’occasion)

    Bises ^_^

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s