Des recettes de pire en pire et mensongères

Aaah les produits industriels, une source infinie de surprises en tout genre !

Avez-vous lu Vous êtes fous d’avaler ça ! de Christophe Brusset (chez Flammarion) ? C’est passionnant.

Et avez-vous vu que Nestlé nous a sorti une recette de « chocolat pur beurre de cacao » avec plus de beurre « pâtissier », entendez beurre de lait de vache, que de beurre de cacao. Aaah c’est un beau macaron avec un joli dessin de cabosse, pour sûr !

nestle

Aaah les pépito, j’en ai mangés des tonnes autrefois. Maintenant on considère davantage ces biscuits avec un œil négatif sur la présence d’huile de palme. Disons qu’on est averti. Mais là, surprise, une « nouveauté qui innove » comme diraient certains auteurs du journal de la décroissance, des graisses inconnues au bataillon : sal ???!, noyaux de mangue (bon ok on voit ce que c’est), illipé ??, et même karité. Le tout dans les proportions qui arrangent le fabricant en fonction des prix desdites matières premières.

pepito

Il s’agit d’arbres exotiques.

En fait ce qui est le plus bizarre là-dedans c’est que toutes ces graisses ont été jusqu’à présent utilisées dans les cosmétiques. Garrgh excusez-moi j’ai du mal à digérer… Mais depuis 2003 l’Europe a permis de les incorporer au chocolat (pas plus de 5%) parce qu’elles ont les mêmes caractéristiques que celles du chocolat… Génial. Donc maintenant on pourrait même imaginer des galettes des rois à base d’amandon d’abricot et ça passera pour de la poudre d’amande parce que ce sont les mêmes caractéristiques ? Ah mais ça existe déjà. OK. Et remplacer le lait par du lactose et du lactosérum ? C’est déjà fait. De la noix de coco dans les pépito ? Why not, au point où on en est… Et n’oublions pas le correcteur d’acidité ! Mmmhm, mais l’acidité de quoi au juste ?

Bref. Ne vous laissez pas entuber.

 

PS : inutile de vous préciser que ces deux produits sont détestables gustativement parlant. Insipidité au rendez-vous.

Publicités
Lien

L’agriculture aujourd’hui

Cela faisait longtemps que je n’avais pas posté sur therecette ! En effet je travaille désormais sur un autre blog, à quatre mains cette fois : http://wohsite.wordpress.com/ ! Venez m’y retrouver à travers de nouvelles recettes, du jardinage et du bricolage, du DIY.  Et venez découvrir mon acolyte Gaëlle, ses recettes beauté faites maison et ses confections de bijoux ! A bientôt …

Ceci dit je ne vais pas complètement abandonner therecette et sa tournure contestataire de ces derniers temps. Voici, pour attiser le brasier de la réflexion et de l’esprit critique, deux liens intéressants sur l’agriculture actuelle :

http://www.francetvinfo.fr/replay-magazine/france-2/13h15/13h15-du-dimanche-31-janvier-2016_1283737.html

Je ne sais plus si j’avais déjà parlé de Lydia et Claude Bourguignon, je pense que oui quand même, et je trouve bien qu’une grande chaîne nationale mette le coup de projecteur sur ces deux scientifiques, de très grands connaisseurs de la terre, bien qu’une diffusion à une heure de plus grande écoute aurait été salutaire…

http://rue89.nouvelobs.com/2015/07/10/chers-agriculteurs-colere-quoi-etonnez-260211

Je peux témoigner en effet du mode de vie des « gros » agriculteurs du Lévézou, plateau au centre de l’Aveyron, très adeptes des grandes surfaces, c’est bien simple ils ne jurent que par elles et se moquent à gorge déployée dès qu’on leur parle de circuit court, d’AMAP et même parfois de culture bio.

Alors critiquer le labour et l’utilisation de leurs énormes engins… quel iconoclasme !

Vidéo

La serre, quelle utilisation ?

En ce début d’automne je m’attèle à quelques recherches concernant l’utilisation et l’installation d’une serre dans le but de produire des légumes sur une plus large période. En effet, dans le massif central, même au sud, l’altitude nous prodigue des hivers rudes (en général, car ces dernières années ont fait exception) et une période au jardin assez courte : de mi-mai à mi-septembre.

Je n’ai pas encore trouvé toutes les réponses à mes questions mais voici une vidéo très enrichissante sur ce qu’il est possible de faire avec une serre, même en climat très rude :