Le Truc de la génoise

Je dois bien l’avouer, la génoise, ça ne me faisait pas rêver… J’en faisais un modèle raplapla, rien qui donne envie. La première fois que j’en ai faite en cours, avec la vraie méthode, c’est-à-dire au fouet à blancs (un gros fouet très large) et au bain-marie, j’en ai sué et j’ai dû recommencer car le 1er essai était raté. J’avais trop chauffé le mélange sucre-œufs.

Mais ça y est, depuis hier je sais faire la génoise… (avec mon pote le fouet électrique) et voici le Truc :

Déjà on mélange 2 œufs avec 65g de sucre et on prépare dans un coin 83g de farine tamisée.

On continue de fouetter le mélanger oeufs-sucre au bain-marie. Mais pas longtemps car le mélange ne doit pas chauffer à plus de 55°C : et pour vérifier, c’est là qu’entre en jeu le Truc, on trempe un doigt dedans et si l’on trouve ça « bien chaud » (mais on est très très loin de se brûler) on sort le mélange du bain-marie et on continue de fouetter, au batteur cette-fois, hors du feu jusqu’à ce que le mélange et le récipient aient refroidi.

On ajoute toute la farine en pluie et on mélange très délicatement à la spatule du centre vers les bords du récipient. Il ne doit plus rester de traces de farine.

La cuisson se fait à 180°C et pour savoir si c’est cuit on appuie dessus : si cela remonte comme un matelas, la génoise est cuite. Si cela laisse une trace, elle ne l’est pas.

Mini Forêts noiresVoici des mini Forêts noires, avec une génoise chocolat (on ajoute 7g de cacao à la farine).

Moka

Et voici un Moka, avec une génoise café : on ajoute du café soluble (il faut que ça colore bien, donc environ 2 cuillers à café) au mélange oeufs-sucre dès le début de la recette.

Macarons tiramisu

J’ai testé cette semaine un petit gâteau hybride : macaron-tiramisu !

Une coque macaron classique (poudre d’amande) parfumée au café, et une garniture mascarpone, la même que l’on trouve dans les tiramisu. Le résultat est très fondant et c’est assez surprenant en bouche cette mousse au mascarpone.

Ce que j’adore : le saupoudrage de cacao amer… Je trouve cela très beau en réalité comme en macro.

La recette des macarons tiramisu

3 blancs d’œufs
63 g de sucre

Battre les blancs en neige et ajouter le sucre en 3 fois.
Y ajouter quelques gouttes de colorants jaunes et une cuiller à soupe d’extrait de café.

126 g de poudre d’amandes
206 g de sucre glace

Tamiser ce mélange et incorporer les blancs jusqu’à l’obtention d’une pâte lisse. Déposer des ronds sur une plaque.

Crème au mascarpone :

90 g de mascarpone
20 g de sucre
1 œuf

Battre le sucre et le jaune d’œuf, incorporer le blanc monté en neige.

Garnir les macarons et saupoudrer de cacao amer.

1er repas de la journée

J’ai toujours rêvé d’une vie dans laquelle chaque petit-déjeuner était pris en compagnie de quelqu’un. Chaque jour, commencer la journée et déguster le plus important des repas et ! le partager avec un proche. Ou un très proche.

Ce rêve provient sûrement des séries et films mi-romantiques mi-americandream, style Friends & Co.
La matinée peut ainsi démarrer dans la tranquillité, avec une conversation légère, le tintement de la cuillère dans le pot de confiture, l’odeur du pain toasté, la vue charmée. Même le plus mauvais des réveils s’oublie quand on passe à table.

Le truc en + : Nico a mis la table du petit-déjeuner la veille avant de se coucher. J’aime.

Question : peut-on aborder les sujets sérieux à ce moment-là ? Quand la personne en face a les yeux collés, le cerveau encore endormi ? …
Oui…