Oiseaux choux

… Et autres délices.

J’ai appris à présenter différentes petits fours sucrés à base de choux, de financier, de mousse aux fruits, de sablé breton, et à décorer. Bon, il y a trop de colorants à mon goût mais c’était très intéressant de voir tout ce que l’on peut faire. Et ça en jette !

Cherchez les volatiles… Il y en a dans toutes les photos sauf une.

P2090002 P2120017 P2120018 P2120028 P2120029 P2120030 P2120032

Publicités

Une tarte pour accueillir le printemps

P4120010

Tarte feuilletée poire-framboise

 

Avec cette tarte feuilletée, un entremets framboise-mangue, et des rochers coco faits par Nico, nous assistions à une « fête du printemps » organisée par une amie. Vivent les tulipes enfin écloses !

 

P4060010

Pensées au soleil

Recette de la tarte feuilletée aux fruits :

1 pâte feuilletée
160 ml de lait
2 jaunes d’œufs
32 g de sucre
13 g de maïzena (ou de fécule ou de poudre à crème)
(vanille)Fruits

1. Étaler la pâte feuilletée dans un plat à tarte et faire cuire à blanc avec une feuille de papier cuisson dessus remplie de graines pour lester : à 180°C, de 30 à 45 minutes selon les fours et l’épaisseur de la pâte. Elle doit être bien dorée.

2. Faire une crème pâtissière : chauffer le lait et pendant ce temps mélanger les jaunes d’œufs, le sucre et la maïzena. Verser le lait bouillant dessus et remuer bien, verser tout dans la casserole et porter à ébullition en remuant énergiquement.

Pour éviter que le lait ou la crème crame, ne pas mettre le feu trop fort, même si ça prend plus de temps à chauffer.

3. Faire refroidir complètement la crème au réfrigérateur. Quand le fond de tarte lui aussi est refroidi, remuer la crème à la spatule pour la lisser, garnir le fond de tarte et poser les fruits.

Le marché Saint-Pierre

J’ai très souvent envie de m’éloigner de Paris, mais je regretterais deux choses : les japonais traditionnels et les quartiers spécialisés comme Barbès et ses magasins de tissus.

Entrer au marché Saint-Pierre m’a fait revivre un moment d’enfance, quand ma mère nous achetait du tissus pour les costumes de carnaval ou pour nous déguiser à la maison, jouer des heures et des heures à la princesse ou à fabriquer une cabane avec des tissus bariolés.

Cette fois j’y allais pour trouver des tissus pour faire des furoshiki (emballage en tissu).

Si je n’avais pas été pressée, j’y serais bien restée, indécise tant le choix est grand : rayures ou pois ? Lin ou coton ? Rigide ou souple ? Fin ou épais ? Motifs cerises ou fleurs ?