Magasin coréen japonais

Qui dit « virée à Paris » dit forcément « Rue Sainte-Anne » et dégustation de produits japonais ! Cette fois-ci nous avons choisi quelques produits à tester dans ce magasin où il y a à la fois des produits japonais et des produits coréens.

Le seul qui m’a pour l’instant déplu ce sont ces gâteaux coréens très gras au goût de friture prononcé.
P8300001

P8300004

P8310008

Pâte de sésame blanc, dashi en poudre, pâte de haricot rouge, mix pour onigiri et gâteaux coréens

Pâtisserie japonaise

Il est souvent bien difficile de pouvoir déguster un dessert après un repas japonais. Déjà, parce que les restaurants n’en proposent pas, et surtout parce que le ramen ça cale et qu’on n’a pas souvent la place pour autre chose qu’une petite boule de glace !

L’éclair et le mochi du printemps nous ont bien plu, par contre, difficile d’apprécier le gâteau, assez fade et plutôt sec.

P4250021

Eclair au yuzu (agrume situé entre le citron et la mandarine)

P4250015

Ramen aux crevettes et aux légumes

P4250017

Radis jaune mariné

P4250019

Gâteau azuki (haricot rouge) et thé vert

P4250028

Sakura mochi : mochi du printemps, confiserie à la farine de riz fourrée de haricot rouge

Boulangerie Aki
16 rue Sainte-Anne
75001 Paris

L’Higuma

Voyageur, touriste, visiteur, bienvenus à l’Higuma, l’institution du Ramen à Paris, juste à côté du Louvre.

C’est étrange, mais je n’avais encore jamais parlé de ce resto-cantine japonais alors qu’il est devenu pour moi un véritable point central de Paris. Leur spécialité est le ramen mais cette fois-ci j’ai pu goûter, pour changer, l’oyakodon et le yakisoba. Et quand on a crapahuté à travers Paris et dans les musées, on est content de manger un plat chaud tout à fait reconstituant et bon marché !

163 rue Saint-Honoré
75001 Paris
Métro Pyramides ou Palais Royal – Musée du Louvre, en face de la Comédie française.

Bentoïsme

Sur la route du bento, à la recherche des merveilles du bento. Comme au temps des caravanes de la soie et des épices, cap sur l’Extrême-Orient, au pays du soleil levant, où, justement, à peine celui-ci levé, les mères bienveillantes préparent à leur progéniture leur repas de midi avec dextérité et sens artistique.

Le bento est une création culinaire contenue dans une boîte en bois laqué (remplacée aujourd’hui par le plastique), à base de riz, algues, poissons ou viandes, à la présentation élaborée et calibrée au centimètre près, agrémentée de décorations ludiques.
A l’heure du déjeuner, le petit japonais découvre son repas en s’émerveillant (enfin, j’espère, vu le mal que ce sera sans doute donné sa maman) : boulettes de riz, œuf dur moulé en tête d’ourson, émincé de poulet à la sauce sucrée… et jusqu’au dessert, avec, au programme, des fruits délicatement découpés, quelques sucreries à la pâte de riz etc.

Les ustensiles les plus funs (et indispensables) dont on se servira :
– le moule-oeuf
– la troueuse (pour effectuer des découpes en forme de cœur par exemple)
– les compartimenteurs en forme de touffes d’herbe
– les fioles et récipients en plastiques pour les sauces et assaisonnements

Ensuite il faudra laisser libre cours à son inspiration, que l’on maîtrise ou pas l’art du maki.
L’idée, c’est de préparer chaque aliment pour qu’il puisse être dégusté avec les baguettes. Donc tout doit être émincé et facile à attraper.

On trouve des tas de blogs merveilleux sur la toile, mais voici le plus marrant :
Bentolunchbox.canalblog.com