Mhhm Pudding ! #1

P2130002

Pudding raisin cardamome à base de biscuit cuiller

P3270008

Pudding raisin vanille à base de pâte feuilletée

P3270006 P3270007

Le pudding est un leitmotiv dans mon blog, et pour cause, il incarne exactement ce que j’aime faire : éviter le gâchis en faisant de bonnes choses avec les restes. Et si d’habitude j’ai pu faire des puddings avec du pain rassis ou de la brioche, j’ai testé le « pudding à tout » en utilisant les restes de gâteau fait au CAP : génoise, biscuit cuiller, pâte feuilletée…

On peut tout utiliser, l’essentiel est de bien imbiber la pâte cuite choisie de lait tiède ou chaud avant de mélanger aux œufs, et de doser le sucre en fonction de la pâte utilisée (déjà sucrée ou non). La cuisson peut être plus ou moins longue selon la quantité d’œuf et de la consistance de la pâte obtenue. Mais il faut compter au moins 40 minutes à 180°C si c’est au four, 1h30 si c’est en cocotte, et 25 minutes si c’est en cocotte minute (autocuiseur).

(articles du blog traitant du pudding :
Système D
Chocolate pudding
Tea time et pudding chocolat
Cocotte minute*

* en parlant de cocotte minute, la recette du pudding raisin cardamome est réalisée à l’autocuiseur, la pâte, épaisse, est emmaillotée dans du papier cuisson puis dans un torchon, le tout placé sur le panier vapeur.)

Pain perdu addict

Je fais très régulièrement des pancakes au lait de coco et à la banane, c’est devenu un classique du petit-déjeuner !

Mais en ce moment je suis gagnée par le réconfort du pain perdu. Un quignon de pain sec, ou même de brioche rassie, un œuf, du lait. Je laisse tremper plus ou moins longtemps selon l’épaisseur du morceau ou la densité de la mie, et hop un tour à la poêle, un saupoudrage de cassonade, et la dégustation commence.

Et j’ai aussi copié la méthode d’Auchan pour faire le pudding : tout ce qui est rassi peut convenir ! On fait chauffer le lait avec plus ou moins de sucre et on y ajoute une fois qu’il fume un peu d’œuf battu. On verse sur le pain/brioche/viennoiserie rassi(e) et on laisse imbiber 1h. On y ajouter ensuite ce qu’on veut : pépites de chocolat, poire, raisins secs réhydratés dans du rhum etc. Et on verse dans un ou plusieurs moules avant de passer au four pour 1h à 160°C avec un récipient d’eau à l’intérieur.

Inratable !

Pancakes pain perdu pudding

Et qui parle justement du pain perdu dans son blog récemment ? Bakers Royale ! Voici son article ici.
C’est drôle de voir que les Américains parlent de « french toast » pour le pain perdu… Je me demande pourquoi.En tout cas ils ont l’air d’avoir poussé la recette bien plus loin en y mettant par exemple du jus d’orange, du fromage frais (cream cheese) – mais ils en mettent partout aussi – !

Petits pains

Quelqu’un connait-il le secret pour faire bien tenir les graines de pavot ou de sésame sur les petits pains ?

J’ai découvert la farine pour pain de campagne vendue par Auchan, avec un peu de levain à l’intérieur, auquel il faut rajouter de la levure de boulanger. Et les résultats sont au rendez-vous, on obtient vraiment des petits pains comme chez le boulanger, la différence étant surtout due à la cuisson dans un four banal.