Riz au lait et figues rôties au miel

Publicités

Makis à la française

Ce weekend était décidément expérimental. Dimanche je me suis faite un atelier Maki en solo : au jambon blanc, haricot vert et mozzarella.

J’en ai faits frire quelques uns panés au préalable pour les goûter chauds comme ils font dans les restos…

Le résultat était pas mal, un peu plus de jambon aurait relevé le tout, car globalement peu salé.

Bentoïsme

Sur la route du bento, à la recherche des merveilles du bento. Comme au temps des caravanes de la soie et des épices, cap sur l’Extrême-Orient, au pays du soleil levant, où, justement, à peine celui-ci levé, les mères bienveillantes préparent à leur progéniture leur repas de midi avec dextérité et sens artistique.

Le bento est une création culinaire contenue dans une boîte en bois laqué (remplacée aujourd’hui par le plastique), à base de riz, algues, poissons ou viandes, à la présentation élaborée et calibrée au centimètre près, agrémentée de décorations ludiques.
A l’heure du déjeuner, le petit japonais découvre son repas en s’émerveillant (enfin, j’espère, vu le mal que ce sera sans doute donné sa maman) : boulettes de riz, œuf dur moulé en tête d’ourson, émincé de poulet à la sauce sucrée… et jusqu’au dessert, avec, au programme, des fruits délicatement découpés, quelques sucreries à la pâte de riz etc.

Les ustensiles les plus funs (et indispensables) dont on se servira :
– le moule-oeuf
– la troueuse (pour effectuer des découpes en forme de cœur par exemple)
– les compartimenteurs en forme de touffes d’herbe
– les fioles et récipients en plastiques pour les sauces et assaisonnements

Ensuite il faudra laisser libre cours à son inspiration, que l’on maîtrise ou pas l’art du maki.
L’idée, c’est de préparer chaque aliment pour qu’il puisse être dégusté avec les baguettes. Donc tout doit être émincé et facile à attraper.

On trouve des tas de blogs merveilleux sur la toile, mais voici le plus marrant :
Bentolunchbox.canalblog.com